Lacher-prise : Retourner a l’essentiel !

Mais comment faire pour lacher-prise ?

Nous cherchons à nous sentir bien, à nous libérer du stress de la vie quotidienne, bref à lacher-prise.lacher prise

Pour lacher-prise il faut d’abord trouver du sens à ce que nous faisons, pour mieux nous connecter aux autres et avoir une vie plus riche.

Il faut savoir accepter ce qui ne peut changer, il est impossible de trouver des réponses à tout ! Sinon nous sommes toujours dans le contrôle.

Vous pouvez accepter le fait que quelque chose ne va pas bien dans votre vie, sans pour autant être d’accord.

Accepter n’est pas se résigner, C’est éviter de ruminer et de culpabiliser.

Si vous vivez actuellement une situation difficile, le simple fait de vous dire : « j’accepte d’avoir peur » ou « j’accepte d’être triste » peut vous libérer d’un grand poids.

Pas de contrôle pour lacher-prise

En lâchant l’illusion du contrôle, vous prenez paradoxalement les rênes de votre vie !

Quand j’évite de me confronter à mes problèmes et que je vais mal, je ne lâche pas prise !

Pour y arriver il faut faire face à l’incertitude parce que dans la vie, vous le savez bien, les choses ne sont jamais sures à 100%.

Combien de fois malgré une situation qui ne nous convient pas et nous rend malheureux, nous restons inactifs ? Je dirais souvent !!

Mais pourquoi ?

  • Parce que vivre quelque chose de familier nous rassure, (même si ce n’est pas agréable), mais c’est une situation connue entourée d’émotions.
  • C’est sûr, sortir de sa zone de confort nous rend mal à l’aise, c’est la peur de l’inconnu,   et nous nous  exposons à la peur du jugement des autres.

Mais le danger est-il réel ?

Comme nous l’avons vu dans l’article « apprendre ses émotions », la seule peur que nous pouvons admettre est celle qui est destinée à nous protéger.

Si je réalise que je donne trop d’importance aux choses qui ne le méritent pas, c’est déjà un premier pas. Lacher-prise ce  n’est pas se relaxer, c’est une approche souple de la vie, qui demande du courage.

Faites une pause, apprendre à apprécier chaque moment de la vie c’est essayer d’éviter de se raccrocher au passé, et aller de l’avant.

Je dois me résigner à abandonner les choses qui n’ont pas lieu d’être, parce que si je m’agrippe désespérément à ce à quoi je tiens, à un moment donné, il me faudra reconnaitre que cela ne sert à rien.

Savoir se faire aider et déléguer : C’est aussi Lacher-prise

  • Posez-vous la question : Qu’est-ce qui se passerait si une tâche ne se faisait pas ?
  • Prendre les choses comme elles viennent, c’est essayer d’accepter les événements tels qu’ils sont.
  • Je ne dois pas oublier mon entourage, ma famille : Accordez votre confiance à ceux qui vous entourent,  vos  relations s’en trouveront améliorées.

Le lacher-prise ne se voit pas, il agit au niveau de l’esprit, il se ressent. A force de volonté et de courage, il permet d’abandonner ce qui nous fait souffrir. Lacher-prise c’est aussi apprendre à se détacher du passé, accepter, pardonner et ne pas avoir peur systématiquement de l’avenir.

Facebooktwitterby feather